La Revue de presse

 
 

23.10.2007.

REVUE DE PRESSE

Les négociations entre Belgrade et Pristina sur le Kosovo-Metohija sont le sujet central des quotidiens de Belgrade. Après le troisième cycle d’entretiens directs, hier, l’estimation générale est que les négociations sont entrés dans une phase decisive, mais que des differences subsistent encore sur un minimum d’entente sur les elements pour la future discussion sur le statut de la Province. Plus de détails dans la REVUE DE PRESSE, signée Ivana Subasic.

Comme réponse à la récente proposition en 14 points du trio médiateur pour la suite du processus de négociation, Belgrade a présenté à son tour ses 14 principes, en s’employant en faveur des négociations sur le statut et le respect de la Résolution 1244 du Conseil de sécurité de l’Onu, écrit le quotidien POLITIKA. Le team de négociation serbe, écrit le journal VECERNJE NOVOSTI, a signalé au trio qu’il ne pouvait pas se tenir derrière un document qui permet la reconnaissance unilatérale de l’indépendance du Kosovo. Comme l’indique le journal, la dérogation la plus évidente de la proposition du trio est dans le point trois – que Belgrade ne gouvernerait pas au Kosovo, ce qui peut être interprété comme soutien possible à l’indépendance de la Province. La Serbie insiste que cette disposition mentionne qu’elle n’administrera pas seulement les compétences qui reviendront à la Province selon l’accord, indique VECERNJE NOVOSTI. Le quotidien DANAS indique que l’une des observations principales de Belgrade se rapporte également au fait que dans le document du trio n’est mentionnée ni la Résolution 1244, ni le contexte international et juridique des négociations. Les journaux informent que le quatrième cycle des négociations directes entre Belgrade et Pristina est fixé pour le 5 novembre, à Vienne également.

Les quotidiens de Belgrade se penchent également sur le récent titre du meilleur ministre des Finances au monde pour l’an 2006, décerné au ministre serbe Mladjan Dinkic. Comme l’écrit le journal VECERNJE NOVOSTI, M. Dinkic a été élu meilleur parmi 180 de ses homologues du monde entier, selon l’appréciation du jury de la revue britannique spécialisée EUROMONEY. Il a mérité ce titre en raison de la stabilité monétaire du dinar, du système bancaire renouvelé, de l’excédent dans le budget, ainsi de la croissance de 5,5 fois du revenu national depuis l’an 2000. Cette année, on s’attend à une croissance de 7,5 % du PNB, ce qui est considérablement supérieur au taux dans la région et en Europe. Selon POLITIKA, les économistes du pays ne nient pas qu’il s’agit d’un grand succès du ministre concerné, mais avertissent que la croissance de la valeur totale de la production n’est pas accompagnée par la hausse du niveau de vie des citoyens. Dans ce contexte, indique le journal, le rapport des chiffres des années 2000 et 2007 ne doit pas être comparé seulement au niveau nominal, mais d’autres faits doivent être pris en considération aussi.

L’inauguration du 52ème salon du livre a également attiré une grande attention du public. Cette année, au salon exposent environ 800 éditeurs du pays et de l’étranger, et cette année, le sujet de cette manifestation sont l’écrivain et philosophe serbe Dositej Obradovic et les Lumières. Le pays invité est l’Italie, et la Russie expose au Salon du livre à Belgrade pour la première fois.

 

Copyright © The International Radio Serbia and Montenegro